Permanence : 06 17 63 64 70
Relations presse - Partenaires - Espace membre ->
débat sur l'identité nationale
Enfants de la Patrie

Association de lutte contre les discriminations raciales, identitaires et religieuses


souligne les discriminations
Déclarer un acte
(menace, tag, injure...)
Conseil d'Etat : les mères voilées en sortie ne sont pas soumises à la neutralité religieuse.





___________________________________________________


Réactions des lecteurs :

Affronter les ennemis de face et à visage découvert (23/12/2013 à 20:16)
Que l'amalgame entre voile et foulard soit fait par les islamophobes, cela se comprend. Mais lorsqu'il est fait par ceux qui se disent contre l'islamophobie, cela relève de l'« analphabétisme intellectuel » qui ajoute de l'eau dans le moulin du camp islamophobe. On écrivant les femmes qui portent le voile, ceci sonne le visage caché chez le lecteur qui maîtrise et respecte la langue française. Et dans ce cas, il est normal que l'on soutienne ceux qui disent que ces femmes dont le visage voilé soient interdites de participer à quelques activités de l'école qu'elles soient.
La réalité c'est que ces femmes dont il s'agit, sont des femmes qui couvrent leurs cheveux avec un simple foulard (que, il y a quelques dizaines d'années en arrière, la majorité des femmes européennes portaient).


PRET (23/12/2013 à 20:57)
Les décisions francaises ressemblent à celles de l'Église du moyen age. Au fond, il ne reste qu'à dire aux enfants dont les mères voilées que leurs maman sont une menace pour eux. C'est grave ce qui se passe!


oum.manemena (24/12/2013 à 08:40)
c'est vrai je suis d'accord avec toi Pret et c'est ce qui se passe en ce moment combien de famille musulmane sont poursuivit par les services sociaux et sont harcelé par les psychologues scolaires nous sommes considérrées comme des mauvaises meres des que notre enfant ne sait pas bien écrire bien calculer et nos enfants doivent quitter les écoles public sous pression du directeur de l'école c'est ce qui est encore arrivé a une soeur récement.... et le comble de tout c'est que je vis en lorraine que cette loie et cette charte ne sont pas valable ici et pourtant les directeurs d'école l'appliquent dans l'illégalité....


sabyahri (25/12/2013 à 19:21)
C'est une loi qui déshonore la France. Si cela continue, il faudra enlever son voile pour faire une inscription scolaire ou même lors d'un entretien avec l'instituteur de notre enfant. C'est pitoyable. Il faut à tout prix que les directeurs d'école fassent preuve d'indépendance intellectuelle et mette en avant le bien être de ses élèves. A stigmatiser les parents musulmans ils ne feront qu'engendrer des générations d'enfants musulmans rancuniers et méfiants vis à vis des institutions.


Oum Ishaq (31/12/2013 à 15:53)
Faire la différence entre un voile et un foulard, c'est franchement tiré par les cheveux là.... (Sans vouloir faire de mauvais jeu de mots!) L'un ou l'autre de ces termes signifie exactement la même chose en France! On utilise le terme "niqab", "sittar" ou pour les plus incultes comme tu dis "burqa" pour signifier que le visage aussi est caché, il ne faut pas tout confondre.
Il y a franchement plus important que de débattre de l'utilisation d'un de ces termes plutôt qu'un autre, et c'est sûr que ça n'aidera pas à faire avancer notre cause.




Vous êtes victime
Signaler / Témoigner
Inscription newsletter
Proposer votre aide
Proposer une idée
Civilité
M. Mme Mlle
Nom

E-mail

Mamans voilées

Signalez les écoles qui interdisent la présence de mamans voilées lors des sorties scolaires.


Contenus illicites

Signalez les contenus internet de haine pour suppression: Sites, blogs, vidéos, commentaires, forums...


Sondage

La France est-elle en train de devenir islamophobe ?

139
9

Jean Baubérot

"pourquoi on fait dire aussi facilement à la loi de séparation de 1905 le contraire de ce qu’elle a réellement dit."



Islamophobie

Signalez les actes islamophobes pour nous permettre de les combattre (discrimination, menace, tag, diffamation, injure...).


51 rue Octavie - 69100 VILLEURBANNE - 06 17 63 64 70Mentions légales | Contact | Accueil